LE TOP 2011

La sélection des rédacteurs

» Article

le 01.01.2012 à 18:00 · par La Rédaction

Comme d'habitude, nous sacrifions à la traditionnelle publication des tops. Voici la liste de nos disques aimés de 2011, subjective il va sans dire. Avec en plus nos "j'ai aimé" et "j'ai pas aimé" comme cerise sur le millefeuille. Excellente année à tous !

  • Gaël P.
  1. Supreme Dicks - The Unexamined Life (réédition Jagjaguwar)
  2. Charalambides - Exile (Kranky)
  3. Bill Callahan - Apocalypse (Drag City)
  4. Cian Nugent - Doubles (VHF)
  5. Idaho - You Were A Dick (Talitres)
  6. Christina Carter - Texas Blues Working (réédition Blackest Rainbow)
  7. Grouper - I A I : Dream Loss/Alien Observer (Yellowelectric)
  8. Arbouretum - The Gathering (Thrill Jockey)
  9. Low - C'mon (Sub Pop)
  10. Matt Valentine - What I Became (Woodsist)

J'ai aimé : aller à Nantes pour le ô combien sympathique festival Soy, le concert phénoménal de Endless Boogie à la Maroquinerie, les deux concerts de Bill Callahan à Paris, découvrir la discographie d'Idaho comme celle des Supreme Dicks, que Low termine sa performance de la Gaîté Lyrique sur Lullaby.

J'ai pas aimé : le manque de cohérence de nombreux concerts au niveau de la programmation des divers groupes qui y participent, avoir manqué quelques bons festivals en été.

  • Mathias K.
  1. Mind Over Mirrors - The Voice Rolling (Digitalis)
  2. Chicago Odense Ensemble - Chicago Odense Ensemble (Adluna Records)
  3. Stephan Mathieu - A Static place (12K)
  4. Keiji Haino / Jim O'Rourke / Oren Ambarchi : In a flash everything comes together as one (Black Truffle)
  5. Charles-Eric Charrier : Silver (Experimedia)
  6. Wilco : The Whole love (Anti/dBpm)
  7. Koen Holtkamp : Gravity / Bees (Thrill Jockey)
  8. Maison Neuve : Joan (Talitres) / Orval Carlos Sibelius : Recovery tapes (Clapping Music)
  9. James Ferraro : Far side virtual / Condo pets (Hippos In Tanks)
  10. Eli Keszler : Cold pin (Pan)

J'ai aimé : Voir The Ex à Jazz à la Villette, les concerts du Non-Jazz, voir enfin Bill Callahan en live, entendre Stephen Malkmus dauber sur les journées promo.

J'ai pas aimé : apprendre la fin (probable) de Sonic Youth, savoir qu'un entrepôt plein à craquer de disques a brûlé près de Londres en août, avoir (re)vu quelques uns de mes films fétiches en film, sur pellicule à l'heure du tout-numérique.

  • Mathieu M.
  1. Explosions In The Sky - Take Care, Take Care, Take Care
  2. Mogwai - Hardcore Will Never Die But You Will
  3. Metronomy - The English Riviera
  4. Kafka - Geographia
  5. Tommy Guerrerro - Lifeboats & Follies
  6. The Drift - Blue Hour
  7. Low - C'mon
  8. Lite - For All The Innocence
  9. The Drums - Portamento
  10. Destroyer - Kaputt

J'ai aimé : La finesse de la programmation de l’Épicerie Moderne, l'éternelle étincelle dans les yeux de Troy Von Balthazar, le film "Tous au Larzac" comme témoin historique de résistance, le nouveau Dominique A que je n'ai pas encore écouté et qui n'est pas encore sorti.

J'ai pas aimé : La séparation de Kim Gordon et Thurston Moore. La fin probable de Sonic Youth. Ecouter The Eternal et me dire que c'était peut-être le dernier, ce bien nommé.

  • Sébastien D.
  1. Michel Cloup (duo) - Notre silence
  2. Bill Callahan - Apocalypse (Drag City)
  3. Girls - Father, Son, Holy Ghost (True Panther)
  4. Bonnie Prince Billy - Wolfroy goes to town (Drag City)
  5. Bill Wells & Aidan Moffat - Everything’s Getting Older (Chemikal Underground)
  6. Baxter Dury - Happy Soup (Regal)
  7. Mirel Wagner - Mirel Wagner (Bone Voyage)
  8. Thomas Méry - Les couleurs, les ombres (Own Records)
  9. Babybird - The pleasures of self destruction (Unison Music)
  10. Mansfield.tya - NYX (Vicious Circle)

+ 2 rééditions : Fred McDowell - The Alan Lomax recordings et John Fahey - Your Past Comes Back to Haunt You: The Fonotone Years (1958-1965)

J'ai aimé : voir Mark Kozelek pour la première fois en concert, des oreilles avec des trous (dedans), l'Oreille Absolue et les notes du sous-sol de Pascal Bouaziz, Root Hog or Die sur East Village Radio.

J'ai pas aimé : rater les concerts de Julie Doiron et de Jad Fair, ne pas dire du bien du dernier dEUS.

Retour haut de page

Photo Article LE TOP 2011, La sélection des rédacteurs

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.