Arbouretum

Rites Of Uncovering

( Thrill Jockey ) - 2007

» Chronique

le 11.06.2007 à 06:00 · par Eric F.

Rarement un groupe aura à la fois représenté le passé et le futur. Enfin, par futur, entendons-nous bien : on parle ici du futur tel qu'il était vu... dans le passé. Comme ces films qui voyaient les humains rouler en voiture volante aux abords du vingt-et-unième siècle, Arbouretum impose une vision "moderniste" du folk et du blues... tout en sonnant plutôt ancien.

Le groupe, dont certains membres jouent dans The Anomoanon, joue d'ailleurs avec brio sur ce bien étrange paradoxe. Si on croise en effet certains passages qui évoquent un folk... médiéval (tout en évitant les casseroles), il règne néanmoins un côté voyage dans l'espace tout au long de ce Rites Of Uncovering. Et on peut dire que le titre a été judicieusement choisi tant on a l'impression de pénétrer une séance d'initiation d'une secte bien particulière, dont le gourou serait un adorateur ultime du solo de guitare.

Certes, le genre en est souvent dépourvu, mais Arbouretum n'en a cure, et n'hésite pas à s'envoler vers de grandes démonstrations de six cordes totalement débridées, virtuoses mais pas ennuyeuses. Le groupe adore visiblement prendre son temps, tant ces phases semblent s'étirer à l'infini (voir Pale Rider Blues ou Sleep Of Shiloam, tous les deux à plus de huit minutes, et The Rise qui dépasse les onze minutes), le temps suspendant alors son envol.

Mais si ces passages fonctionnent aussi bien, c'est qu'ils bénéficient avec la section rythmique d'une magnifique lance de rampement, sa sécheresse étant parfaitement mise en relief par une reverb comme on n'en fait (presque) plus. Et quand elle ne décolle pas en orbite, la guitare s'applique à suivre la basse et la batterie par des riffs lourds et incisifs.

En alliant ainsi le psychédélisme à des formes plus traditionnelles, Arbouretum finit ainsi par brouiller les pistes, et délivre un album tellement marqué par les âges qu'il en perd toute notion chronologique. C'est donc sans repères que ce voyage (presque spirituel, si vous vous laissez prendre) vous mènera vers des horizons éloignés et surprenants.

Retour haut de page

Pochette Disque Rites Of Uncovering

» Tracklisting

  1. Signposts And Instruments
  2. Tonight's A Jewel
  3. Pale Rider Blues
  4. Ghosts Of Here And There
  5. Sleep Of Shiloam
  6. Mohammed's Hex And Bounty
  7. The Rise
  8. Two Moons

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.