65daysofstatic

The Distant and Mechanised Glow of East European Dance Parties

( Monotreme ) - 2008

» Chronique

le 19.05.2008 à 06:00 · par Dominique K.

Après la sortie de The Destruction of Small Ideas en 2008, excellent album à la tonalité post-apocalyptique plutôt sombre et à la rythmique plus ramassée, le groupe anglais le plus méconnu de France et de Navarre s'octroie une petite parenthèse post-électronique en publiant cet EP, impressionnant de musicalité. Fidèle à son image de touche-à-tout, on retrouve sur The Distant and Mechanised Glow of East European Dance Parties ce qui a fait le succès du groupe : un subtil mélange entre samplings, textes récités, claviers, guitares saturées et touches mélodiques assez incomparables. Poursuivant l'idée de mettre le piano au centre de leur musique, 65daysofstatic enrobe ces quatre morceaux d'une electronica qui éclaire sous un autre jour la musique du groupe : plus dansante mais plus profonde et beaucoup plus riche. Délaissant volontairement leur math rock endiablé, ce nouvel opus brouille volontairement les pistes en flirtant ouvertement vers une house débridée et en jouant dans la même cour que Justice, le côté putassier en moins, la finesse en plus.

Poussez le volume à fond, rangez les meubles de votre salon car vous écouterez le disque le plus chaud du moment et du moment, renvoyant Madonna et Justin Timberlake à leurs chères études.

Retour haut de page

Pochette Disque The Distant and Mechanised Glow of East European Dance Parties

» Tracklisting

  1. Dance Parties [Distant]
  2. Dance Parties [Mechanised]
  3. Goodbye, 2007
  4. Antique Hyper Mall

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.