Hors Sujet

Your Words Mean Nothing

( Autoproduit ) - 2008

» Chronique

le 20.06.2008 à 06:00 · par Eric F.

Il y a des disques que l'on pénètre par une porte dérobée, sans vraiment en attendre quoi que ce soit. Ce disque de Hors Sujet en fait partie. Déboulant par des cordes qui nous laisseraient presque croire qu'on a loupé le vrai début, Wandering Days nous place dans le rôle d'une personne qui arrive en retard au cinéma pour voir un film. On se faufile jusqu'à une place confortable en faisant le moins de bruit possible et on essaye de suivre. Ca sera peine perdue pour ce titre, dont quelques arpèges de guitare viennent tirer le rideau... pour mieux ouvrir And The Sky Became A Burden. La suite nous remet dans un cadre familier, dont le seul nom du morceau devrait suffire à vous faire deviner les orientations. Alors oui, on peut bien sûr évoquer Mogwai ou Explosions In The Sky (entre autres, puisque la liste semble désormais interminable), mais Hors Sujet ne se limite pas à cela. Ne serait-ce que pour son refus d'une évidence épique quasi systématisée avec ce genre musical, mais aussi pour son intéressante inclusion de guitares acoustiques (Et Pendant Ce Temps Là Les Enfants Jouent, le break de In This Calm Ocean...), qui évoquent Six Organs Of Admittance et Jackie-O Motherfucker, en un lointain et salvateur écho.

Bien que la pédale de delay soit à bloc et qu'on n'évite une fois de plus pas les sempiternels samples vocaux, Hors Sujet a le net avantage de son inexpérience (il s'agit du premier disque du projet) et n'hésite pas à tenter tout ce qui lui semble en valoir la peine. Si le résultat sonne parfois convenu, il n'enlève pas les bonnes idées trouvées au long du disque. Si l'on regrette un peu de "déjà vu", on ne pourra pourtant que reconnaître l'efficacité d'un titre comme Our Excuses, dont le sample vocal, justement, semble vouloir prendre le pas sur les guitares lors de la traditionnelle montée supersonique. Et ensuite, surprise : le morceau se fait plus minimal, une guitare acoustique égrenant quelques accords rustiques se libère pendant qu'une voix blanche vient occuper le devant de la scène, jusqu'à un paroxysme maîtrisé. A force d'être un peu trop sûrs de nous, comme si on posait négligemment les pieds sur le fauteuil de notre voisin du devant, Hors Sujet nous punit instantanément par un impressionnant demi-tour. On pourrait alors vous dire que cette musique évoque des cieux clairs-obscurs, ou bien une magnifique scène où un chalutier voguerait gracieusement aux côtés d'une baleine (non, il ne s'agit pas d'une comparaison avec Sigur Rós), mais ce serait plutôt futile : Your Words Mean Nothing (quelle belle ironie) vous laisse le choix des images. Leur bande-son n'en sera pas moins toute trouvée.

Retour haut de page

Pochette Disque Your Words Mean Nothing

» Tracklisting

  1. Wandering Days
  2. And The Sky Became A Burden
  3. Et Pendant Ce Temps Là Les Enfants Jouent
  4. In The Middle Of This Calm Ocean, A Wave Dragged Me Down Until I Awoke (10 Minutes Of Sleep)
  5. Our Excuses

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.