Acetone

Cindy

( Vernon yard ) - 1993

» Chronique

le 01.07.2009 à 06:00 · par Eric F.

"C'est un mix parfait entre des ballades éthérées et du garage grunge brutal, souvent avec une étrange lueur surf rock. Des harmonies vocales superbes et des feedbacks de guitares menés par la whammy. De très bons morceaux. Comment ce disque a-t-il pu être snobbé puis oublié par le monde ? Nous considérions qu'il faisait partie du Panthéon, et nous croyions que tout le monde pensait la même chose. Malheureusement, Acetone aura suivi une pente descendante menant à des disques de plus en plus rasoirs avec des ballades placides mais pas de chansons rock pour rétablir la balance, avant qu'un des membres du trio ne se suicide".

Ces mots, pleins de sagesse, sont ceux de Jeffrey Lewis. Si l'on ne peut souscrire à son histoire de panthéon puisque nous aurons découvert Acetone après ledit suicide (et par extension, la fin de la carrière du groupe), on ne peut que rejoindre le new-yorkais sur le reste : il est vrai que la suite de la discographie ne nous aura pas offert de frissons aussi importants que ce disque. Mais il ne faut pas oublier qu'il avait placé la barre très haut. D'entrée.

Acetone feinte d'entrée en lançant des guitares aussi gracieuses que fainéantes, accompagnées par une voix tirée du lit pourtant capable de belles envolées (Come On). Mais Pinch nous envoie alors le reflet d'un groupe parfaitement droit dans ses pompes quand il s'agit d'assurer des pop songs directes. Comme si la plage paisible et désertique sur laquelle Acetone nous a placés était traversée par un orage salvateur.

Cette dualité, on la retrouvera tout au long du disque où le trio ira même jusqu'à se transcender sur des morceaux de bravoure comme Don't Cry, et surtout sur ce Barefoot On Sunday, dont l'intro seule aurait suffi à notre bonheur, l'ombre de Neil Young planant lourdement sur le sable désormais trempé. Une conclusion parfaite pour un disque majeur qui ne fait pas pâle figure face aux productions des groupes pêchés dans les filets du slowcore (Luna, Bedhead, pour ne citer qu'eux).

Retour haut de page

Pochette Disque Cindy

» Tracklisting

  1. Come On
  2. Pinch
  3. Sundown
  4. Chills
  5. Endless Summer
  6. Intermission
  7. Louise
  8. Don't Cry
  9. No Need Swim
  10. Barefoot On Sunday

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.