Bosque Brown

Baby

( Burn Toast Vinyl ) - 2009

» Chronique

le 12.10.2009 à 06:00 · par Vincent B.

Il arrive que l'on ait envie de boire un bourbon, avec un peu de glace, installé à une terrasse poussiéreuse sous un soleil de plomb texan. La chaleur est sèche, le bourbon l'est un peu moins. Les effets de l'alcool se font lentement sentir, et on cherche mentalement un disque capable d'accorder nos sens.

Baby, de Bosque Brown, est parfaitement adapté à la situation. De là à envisager que son nom soit une référence dosage de whisky...

L'image décrite peut sembler cliché, mais Bosque Brown n'a pas peur de cela, et assume totalement son rôle de cowgirl-songwriter. Texas Sun, Whiskey Flats, White dove : les titres sont aussi directs que la musique, qui fuit comme la peste les sophistications, leur préférant le classique piano guitare voix, à quelques exceptions près. White dove, qui ouvre l'album, est aussi le titre le plus orchestré et arrangé, et sans aucun doute le plus marquant. La roulette russe de Brown a fonctionné trop vite, et on s'est prit la balle dans la tête au premier essai. Elle a gardé le meilleur pour le début et se plait à le reprendre à la fin (Soft Love, qui clôt l'album, reprend les accords et paroles de ce premier titre). White Dove est un titre qui a la qualité des plus beaux morceaux du Moon pix de Cat Power, à laquelle Bosque Brown a dû être comparée plus d'une fois, tant les affinités sont marquées. Affinité d'un désespoir partagé, encore que l'on soit plus à même de parler de blues ou de mélancolie que d'écorchure à vif dans le cas de Brown.

L'album nous laisse ensuite une impression mitigée. Si White Dove coïncidait parfaitement avec les premières gorgées de bourbon dégustées plus haut, provoquant une libération d'endorphines venant nous combler de plaisir, le reste de l'album est un peu en dessous. La folk de Bosque Brown ne fonctionne jamais aussi bien que lorsqu'elle est arrangée, étoffée, et orchestrée. C'est une particularité qui mérite d'être soulignée, les songwriters folk ayant si souvent l'habitude de massacrer leur titre lorsqu'ils tentent de les orchestrer. Sur White Dove et This Town, les parties musicales évoquent plus celles d'un groupe ayant construit un morceau, que celle d'un producteur-arrangeur, pour notre plus grand plaisir. On songe à Phosphorescent, qui a, lui aussi, réussi le passage du projet solo au groupe digne de ce nom.

En conséquence, une absence se fait sentir sur les titres les moins orchestrés. Comme pour pallier cette absence, les titres en question sont souvent teintés d'une forte réverbération sur la voix de Bosque Brown, en particulier sur les trois morceaux a capella de l'album (On And Off pt 1, 2, & 3).

Ou peut être cet effet est-il une conséquence du bourbon avalé plus haut...

Retour haut de page

Pochette Disque Baby

» Tracklisting

  1. White dove
  2. So Loud
  3. On and Off; Pt. 1
  4. Texas sun
  5. Whiskey flats
  6. On and Off; Pt. 2
  7. Train song
  8. This town
  9. On and Off; Pt.3
  10. O river
  11. Phone call
  12. Soft Love

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.