John Wayne Shot Me

Let Sleeping Monsters Sleep

( 62 Tv Records ) - 2004

» Chronique

le 13.08.2004 à 12:00 · par Eric F.

Bien que ce sympathique groupe batave se soit déjà constitué une bonne base de fans dans leur pays ainsi qu'en Scandinavie, John Wayne Shot Me peine encore à se faire un nom chez nous. Si leur convaincante participation au Tribute to Pavement a ouvert la voie, cet EP annonciateur d'un nouvel album en septembre prochain pousse le bouchon encore plus loin. Let Sleeping Monsters Sleep est un amuse-gueule fort prometteur, affichant haut et fort les couleurs d'une indie pop enthousiaste et facilement mémorisable. Pour couronner le tout, ce ne sont pas moins que six reprises qui l'accompagnent, à mi chemin entre révérence et poilade. Pas la peine de lire la bio du groupe pour déceler ses influences : des claviers de bric et de broc piqués aux Grandaddy, un esprit j'm'en foutiste et décalé à la Fuck et les reprises de Jonathan Richman et de Daniel Johnston parlent d'elles-mêmes. Soucieux d'allier efficacité et urgence, les morceaux de cet EP naviguent entre les cinquante secondes et (à peine) trois minutes de longueur. Alliant des claviers pour enfants à une power pop (faussement) naïve à l'image de leur petits camarades de classe, les australiens de Turnstyle, John Wayne Shot Me ne surprend pas vraiment en se tirant bien de ses reprises de I'm A Little Dinosaur (Richman) et Funeral Home (Johnston) mais la suite est beaucoup plus surprenante puisque sont ensuite repris Electric Light Orchestra, Napalm Death, Destiny's Child et The Carter Family. Si ce n'est pas un mince exploit de réussir une reprise de Napalm Death au banjo (!!!), la plus grosse surprise vient de la métamorphose du superhit des Destiny's Child, Survivor en une chanson pop stupidement parfaite, dans la même lignée que le morceau d'ouverture de cet EP. De là à imaginer Beyonce une guitare entre les mains à enregistrer dans un garage... Enfin on peut toujours remercier les hollandais pour cette idée de fantasme assez originale ! Sur la foi de cet EP aussi improbable qu'addictif, tous les feux passent au vert pour John Wayne Shot Me et c'est avec encore plus d'impatience que l'on attend le nouvel album puisqu'il y est prévu un duo avec la sympathique Kymia Dawson (ex Moldy Peaches).

Retour haut de page

Let Sleeping Monsters Sleep

» Tracklisting

  1. Let Sleeping Monsters Sleep
  2. I'm A Little Dinosaur
  3. Funeral Home
  4. Calling America
  5. Common Enemy
  6. Survivor
  7. There'll Be Joy, Joy, Joy

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.