Spain

The Soul Of Spain

( Glitterhouse ) - 2012

» Chronique

le 30.05.2012 à 06:00 · par Eric F.

Onze ans, c'est le temps qui s'est écoulé entre le dernier album en date de Spain et cette nouvelle production, dont le titre ne fait sûrement pas référence au premier album du groupe, The Blue Moods Of Spain, par hasard. Car si le groupe de Josh Haden avait déjà disparu de la cartographie musicale des années deux mille, on n'en avait pas oublié pour autant cet inaugural chef d'œuvre de spleen mortifère, aussi envoûtant que la superbe et intrigante femme qui en ornait la pochette. Toujours aussi soigné, l'artwork de The Soul Of Spain présente d'ailleurs une sacrée ressemblance avec le maître étalon du groupe. Pas besoin de sortir de Polytechnique pour comprendre que Josh Haden ne pourrait redorer son blason poussiéreux qu'en atteignant la beauté de The Blue Moods Of Spain.

Première constatation, Spain a rarement aussi bien sonné que sur ce quatrième album. On se retrouve en terrain archi-connu dès les premières notes. Spain, qui a pourtant connu de nombreux changements de personnel autour de Josh Haden, n'a pourtant pas perdu une seule miette de son identité sonore. Sa basse une nouvelle fois bien en avant, Haden chante comme si on l'avait quitté la veille. Ou comme si il s'était fait quitter la veille plus exactement : si on sent poindre un peu plus d'optimisme, le propos n'en reste pas moins désabusé (Falling, Hang Your Hand Down Low, etc.) et sent les déceptions sentimentales à des lieues à la ronde.

Comme un symbole, les fans se réjouiront de retrouver I Love You, magnifique inédit tiré des sessions de The Blue Moods Of Spain dont la relecture lui a fait gagner encore plus de prestance et d'émotion. Preuve que le capitaine à bord ne tire pas toute la couverture à lui, le morceau se retrouve agrémenté d'une lumineuse guitare lead. On regrettera beaucoup plus que Josh Haden ait décliné les responsabilités vocales sur All I Can Give, qui fonctionne ainsi beaucoup moins bien que le reste du disque.

Il serait peut-être injuste de cantonner les qualités de The Soul Of Spain à celles de simple copie réussie. Des morceaux comme Because Your Love ou Miracle Man (on jurerait entendre Retribution Gospel Choir) nous en empêchent d'ailleurs par une attaque "heavy" (on reste chez Spain tout de même) avec claviers imposants et guitares tendues de sortie. Si ça n'est pas une révolution, ces deux morceaux musclent le propos et permettent de plus facilement digérer les autres chansons, beaucoup plus downtempo.

Sans se défaire de son légendaire spleen (comment pouvait-il en être autrement ?), Josh Haden, à grand coups de mélodies aussi endormies qu'imparables, aura ainsi largement remis les pendules à l'heure. Ses quelques incursions dans de la pop electronica un peu cheap d'il y a quelques années ne sont désormais plus qu'un lointain souvenir. Il ne fait aucun doute qu'à la lumière d'un aussi radieux retour, la pression a du monter d'un cran chez Mazzy Star...

Retour haut de page

Pochette Disque The Soul Of Spain

» Tracklisting

  1. Only One
  2. Without A Sound
  3. Because Your Love
  4. I'm Still Free
  5. I Love You
  6. All I Can Give
  7. Walked On The Water
  8. Sevenfold
  9. Miracle Man
  10. Falling
  11. Hang Your Head Down Low

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.