Mermonte

MERMONTE

( HipHipHip / Les Disques Normal ) - 2012

Album disponible en vinyle ou MP3

» Chronique

le 27.09.2012 à 06:00 · par Sébastien T.

Au mois de mai dernier, dans la torpeur de nos journées froides et humides, il était toutefois possible de prendre des bains de lumière et de grappiller un peu de chaleur : en écoutant l’album éponyme de Mermonte.

C’est dans la tête de Ghislain Fracapane (Fago sepia, Heliport) qu’est né le projet Mermonte. Une volonté de s’affranchir de l’électricité et de constituer une véritable troupe de musiciens (10 sur scène !). Cette idée dormait dans les cartons depuis trois années et on ne regrette pas que le rennais se soit jeté à l’eau. On peut aisément comprendre les raisons de cette maturation : Mermonte prend le contrepied de ce qui se fait actuellement en matière de pop (au sens noble du terme) pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, le groupe s’affranchi de la morosité ambiante en proposant une matière positive, riche et rafraichissante à la fois. On avait presque oublié qu’il était autorisé d’écouter ou de jouer de la musique qui rendait heureux. Après tout, ce n’est pas uniquement le privilège des imbéciles.

Ici, on entend des musiciens qui prennent un plaisir évident à jouer ensemble, comme s’ils touchaient là l’essentiel. Glockenspiels, guitares, batteries et cordes ; le line-up peut paraître simpliste mais il est redoutablement efficace tant on est effaré par les mélodies lumineuses et la virtuosité qui émanent de cet album.

Ensuite, dès le premier morceau, Monte, les lauréats des Jeunes Charrues 2012 annoncent la couleur : les quelques paroles qui ouvrent l’album sont en français. C’est suffisamment rare et courageux pour être mentionné. Même si au fil de l’écoute, on se rend bien compte que c’est la musique et l’instinct qui sont privilégiés aux textes. Les voix et autres chœurs sont utilisés comme de véritables instruments à part entière et viennent renforcer encore un peu plus la chaleur de ce disque, un peu à la manière d’un Sufjan Stevens. Comme si Explosions In The Sky avait débranché les guitares et ajouté des chœurs majestueux.

Au registre des comparaisons flatteuses, on pense également aux plus belles signatures pop du label Constellation.

L’ambiance générale qui se dégage de cet album est comparable à ce que l’on peut ressentir lorsqu’une bande de copains jouent quelques morceaux devant un parterre d’amis venus passer du bon temps ; en toute simplicité, pour le plaisir d’être ensemble et de transmettre une magnifique énergie. Avec le titre Jamie, une guitare vient même nous raconter de jolies choses au creux de l’oreille.

Lorsqu’un groupe parvient à créer une telle proximité avec ses auditeurs, cela laisse présager de bien belles heures à cette aventure bretonne.

Mermonte réussi avec brio à nous extirper de notre quotidien pas toujours rose, avec des morceaux courts qui composent un album d’à peine trente minutes. Comme s’il y avait une urgence à vivre les bons moments maintenant, sans plus attendre.

Lorsque le disque se termine, on le remet au début en attendant le prochain album.

Pour jeter une oreille...

Retour haut de page

Pochette Disque MERMONTE

» Tracklisting

  1. Monte
  2. We're On The Same Way
  3. David le merle
  4. Grain
  5. Jamie
  6. Eté
  7. Oups
  8. Filtz

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.