The Men

Open Your Heart

( Sacred Bones Records ) - 2012

» Chronique

le 04.10.2012 à 06:00 · par Sébastien T.

Comme dans la vie, nos humeurs musicales sont parfois rageuses.

Besoin d’une dose de testostérone, d’adrénaline ou tout simplement d’un petit nettoyage d’oreille en règle ? Alors n’hésitez pas ; vous pouvez mettre à tourner l’imparable dernier album de The Men. Âmes sensibles, essayez quand même !

Car oui, il faut écouter ce nouvel album de toute urgence quand on est amateur de guitare. Même si vous n’êtes pas coutumier des Stratocaster saturées à souhait et des voix viriles, c’est avant tout un disque de pur rock’n’roll que nous livrent les américains. Certes les guitares sont puissantes, les voix sont outrageuses et la batterie frappée sauvagement, mais les gars de Brooklyn maîtrisent leur art à la perfection et ont appris la musique. Du coup, ils peuvent se permettre d’enchaîner les morceaux sur des registres différents comme le punk bien sûr, le folk ou encore en donnant des accents psychédéliques à leur large palette sonore. Le tout à un rythme plus que soutenu mais toujours impeccable.

Chris Hansel, Nick Chiericozzi et Mark Perro ont formé The Men en 2008 avec la volonté d’en découdre. Après avoir écumé les scènes américaines puis internationales (passage notamment par Nantes le 16 février dernier), le groupe reste pourtant assez confidentiel avec peu de visibilité sur internet. Peut-être est-ce là une volonté de mieux conserver cette spontanéité, cette urgence et cette fraîcheur qui les caractérisent. Après tout, n’est-ce pas le mot liberté qui définit le mieux le punk ? Ce n’est probablement pas un hasard non plus si les titres sont enregistrés en studio quasiment dans les conditions du live.

Pour leur premier album en 2011, Leave Home, les new-yorkais nous avaient laissé sur notre faim avec un goût d’inachevé. Open Your Heart montre qu’ils ont mûri rapidement en un an (grâce à la scène probablement). Muni d’un nouveau guitariste (Kevin Faulkner) et d’un batteur (Rich Samis), le groupe prend une nouvelle ampleur et peut proposer de nouvelles couleurs à sa musique. Contrairement à certaines formations dites punk, nous avons affaire ici à de vrais musiciens qui sont capables de produire des morceaux de plus de trois minutes avec des architectures denses et complexes.

Turn It Around et Animal ouvrent le bal et donnent le ton : les guitares, la batterie, la voix sont au taquet. Les hommes montrent les muscles en jouant à bâtons rompus et c’est jouissif ! Des claques : pour une fois, on en redemande.

Mais il ne faut pas se tromper ; il ne s’agit pas d’une vaine démonstration de force. Simplement d’un bon groupe punk qui utilise ses tripes pour accoucher de morceaux sincères et flamboyants.

Tout à coup, le rythme décélère sous LSD avec Country Song qui nous transporte sur des tonalités psychédéliques. Pendant plus de cinq minutes, on a la sensation de marcher en plein désert sous un soleil de plomb. Mais on ne se perd pas longtemps car les gars de Brooklyn reviennent nous chercher en douceur avec une superbe transition débouchant sur le quatrième morceau de l’album : Oscillation. Titre de plus de sept minutes définitivement rock qui n’a rien à envier à Mogwaï.

Le train continue d’avancer à une vitesse effrénée mais l’allure est parfaitement maitrisée. Il est très difficile de ne pas remuer la tête ou les pieds sur Open Your Heart qui s’avère être d’une efficacité redoutable. Les New-yorkais nous laissent respirer un instant avec Candy ; ballade folk déglinguée faisant penser à un Shane McGowan qui se serait échappé des Pogues pour pousser la chansonnette avec un Joe Strummer débranché.

Après une deuxième virée dans un autre désert psychédélique, le disque se termine comme il a commencé : à fond.

A la fin du disque, on est quelque peu sonné et il faut s’accorder un moment pour saisir ce qui vient de nous arriver. Juste le temps de réaliser que l’on tient entre ses mains un des meilleurs disques rock qui ait été enregistré depuis un bon moment. Concerts à surveiller !

Écoutez Open Your Heart et Candy

Retour haut de page

Pochette Disque Open Your Heart

» Tracklisting

  1. Turn It Around
  2. Animal
  3. Country Song
  4. Oscillation
  5. Please Don't Go Away
  6. Open Your Heart
  7. Candy
  8. Cube
  9. Presence
  10. Ex-Dreams

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.