S.R. Félix

SRFELIX

( My Little Cab Records ) - 2012

Quand la musique se mue en poésie aérienne ...

» Chronique

le 15.11.2012 à 06:00 · par Sébastien T.

Comme le chercheur d’or, le chroniqueur égrène de nombreux morceaux de musique dans son tamis avec l’espoir de dénicher de belles pépites. Parfois, ce moment tant attendu se produit.

Amoureux de musiques contemplatives un brin expérimentales qui viennent vous caresser le creux de l’oreille, de grands et beaux paysages sonores qui vous font voyager loin tout en restant calé dans votre fauteuil, le premier album éponyme de S.R. Félix risque de devenir votre fidèle compagnon pour affronter l’hiver qui approche à grands pas.

Six titres ; un album d’un peu plus de 20 minutes ; mais quelle intensité !

Tel un phare dans la nuit par temps calme, S.R. Félix nous guide et nous entraîne sur ses eaux embrumées. La barque qui nous transporte nous berce doucement vers d’étranges rêveries ouatées (We walk until the end). L’eau s’agite un peu au beau milieu de ce morceau d’ouverture puis tout redevient paisible et c’est accompagné d’un piano mélancolique que l’on continue à progresser dans ces paysages oniriques (The wind dies). Sur Leaving Home, c’est une guitare qui vient prendre la relève et nous fait frissonner le cœur. Comme une brise légère qui viendrait nous effleurer la joue pendant une promenade hivernale le long d’un chemin, entre deux rangées d’arbres dépourvus de leurs feuilles.

La poésie mystérieuse de ce disque continue à agir sur nos cordes sensibles avec A River In Winter suivi de Old Memories et son clavier un peu bancal. Ce (trop) court album s’achève sur Until The End comme si la barque que nous venions d’emprunter devait nous ramener au port prématurément.

Ce captivant premier album de SR Felix dégage une beauté magnétique dont il est difficile de se défaire. La simplicité apparente des arrangements laisse place à une grande finesse de jeu laissant exploser une extrême sensibilité. Son concert du 30 novembre prochain au VIP de Saint-Nazaire risque d’être un des plus jolis moments de l’année. D’autant qu’il assurera la première partie du non moins poétique Ramona Cordova. Très belle soirée en perspective et artiste à suivre désormais.

S.R. Félix sur Bandcamp S.R. Félix sur SoundCloud

Retour haut de page

Pochette Disque SRFELIX

» Tracklisting

  1. We walk until the end
  2. The wind dies
  3. Leaving home
  4. A river in winter
  5. Old memories
  6. Until the end

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.