Boy & The Echo Choir

It All Shines

( My Little Cab Records ) - 2013

» Chronique

le 28.01.2013 à 06:00 · par Sébastien T.

Il a plu sur les anciens disques de Boy & The Echo Choir. La pluie tiède sur des terres plus froides mêlée à une jolie éclaircie mettent la nature en éveil et provoquent une brume propice à la naissance d’un bel et grand arc-en-ciel coloré. It All Shines est un arc-en-ciel.

Fini les temps obscurs au cours desquels Caroline Gabard, la voix de Boy & The Echo Choir, laissait filtrer quelques rayons sur des compositions délicatement sombres. Pour It All Shines, l’artiste a cette fois ouvert les volets pour laisser entrer la lumière ; le papillon est sorti de sa chrysalide et la belle sensibilité de cette héritière de Cat Power et Shannon Wright peut éclore au soleil levant.

Les volets, disais-je, mais la porte elle aussi est restée ouverte aux amis. Et du beau monde s’il vous plaît : Marin Pérot et Nicolas Gautier (The Missing Season), Vincent Dupas (My Name Is Nobody), Mickaël Mottet (Angil). Même Tazio (Tazio & Boy), le compagnon de disque de toujours, est venu livrer quelques textes pour l’occasion.

Le disque éclot doucement avec le superbe It All Shines. Les voix mêlées de Caroline Gabard et Rachel Langlais au service d’une mélodie imparable réchauffent le cœur immédiatement. On ne voit pas le morceau défiler et c’est Imposible Heart qui prend la relève. Et puis on se laisse aller dans ce disque en égrainant les titres furtifs les uns après les autres comme certains soirs d’été durant lesquels, étendu dans l'herbe fraîche, on contemple la voute céleste illuminée par ses étoiles. Mais il s’agit ici d’étoiles filantes car les morceaux ne font pas plus de quatre minutes chacun, ce qui leur confère un caractère rare comme de petits bijoux qu’on aimerait pouvoir contempler et garder avec soi. Car cet album est plutôt addictif et il donne envie d’y revenir. Au-delà des jolies harmonies vocales, des cordes et des effets, il se dégage de It All Shines une ambiance particulière et une profondeur que l’on décèle au fur et à mesure des écoutes. Ce ne sont pas des petites comptines toutes lisses que nous raconte Boy & And The Echo Choir, mais des histoires plus complexes, celles de nos vies parfois ébranlées qui défilent et dont on ne maîtrise pas toujours les directions. Les textes et les musiques se correspondent et laissent apparaître les fêlures, les moments de doutes et autres remises en question qui jalonnent nos existences fragiles. Et c’est une certaine intimité qui vient se glisser entre le disque et l’auditeur conquis.

L’album se referme avec le fantomatique Warm, le titre le plus marqué d’un point de vue électronique, comme s’il dessinait déjà des perspectives réjouissantes de futures explorations sonores.

Ce nouvel album de Boy & The Echo Choir est une véritable matière vivante en perpétuel mouvement. Nos oreilles en captent les respirations et ce sont les battements de nos vies qui raisonnent dans nos tympans. Vous pouvez d’ores et déjà en capter les résonances sur le Bandcamp du groupe en attendant la sortie nationale de ce bien bel album le 30 janvier prochain.

Retour haut de page

Pochette Disque It All Shines

» Tracklisting

  1. Intro
  2. It All Shines
  3. Impossible Heart
  4. The Sound
  5. Endless Walk
  6. Why Can't We ?
  7. Take Oh Take
  8. Last
  9. The Organs
  10. Fire
  11. Warm

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.