Kings of Leon

Youth and young manhood

( RCA ) - 2003

» Chronique

le 08.09.2003 à 12:00 · par Eric F.

Dès les premières secondes de ce disque un bombe vous explose à la gueule, non seulement une bombe sonique mais également une capsule temporelle : vous voila de retour à l'aube des années 70 quand Creedence Clearwater Revival était LE rock des Etats-Unis. Les trois frères Followhill et leur cousin semblent bien sortis tout droit de cette époque, comme des hibernatus rockeurs. Pas une seule seconde de répit ne vous sera offerte, ici les tubes défilent a vitesse grand V de l'incisif Red Morning Lights à la jolie ballade cachée qu'est Talihina Sky. Certes, on a aussi des morceaux tels que Spiral Staircase qui ne dépareillerait pas sur un album de Mudhoney. Le rock cru et incisif des Kings Of Leon est porté à bout de bras par l'impressionnant Caleb, capable de passer du murmure au rugissement en un clin d'oeil, comme un croisement de Bob Dylan et d'Eddie Vedder. Et même si l'on ne peut nier l'aspect rétro des chansons, les Kings Of Leon risquent de rendre jaloux pas mal de leur confrères avec une écriture simple et terriblement efficace, comme le démontrent l'entêtant Molly's Chamber ou le magnifique midtempo Tranny. Et comme on a du vous dire à peu près un millier de fois depuis le début de l'année que le rock allait être sauvé par... (insérez vous même les noms des groupes), le mieux à faire reste tout simplement de recommander l'écoute de ce disque.

Retour haut de page

Youth and young manhood

» Tracklisting

  1. Red Morning Light
  2. Happy Alone
  3. Wasted Time
  4. Joe's Head
  5. Trani
  6. Californig Waiting
  7. Spiral Staircase
  8. Molly's Chambers
  9. Genius
  10. Dusty
  11. Holy Roller Novocaine

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.