The Bird, The Fish and The Ball

The Bird, the Fish and the Ball

( Rat Records ) - 2013

» Chronique

le 17.04.2013 à 06:00 · par Sébastien D.

A peine remise de la sortie fin janvier du deuxième album de Tape Cuts Tape, où elle partageait l'affiche avec Rudy Trouvé et Eric Thielemans, Lynn Cassiers est déjà de retour ce printemps avec cette fois son premier album solo. A à peine vingt-neuf ans, la jeune chanteuse belge est une habituée des collaborations en tous genres, toujours en s'affranchissant des frontières : jazz bien sûr, c'est sa formation (de Kunsthumaniora à Anvers, puis le Conservatoire royal à La Haye) et sa profession (professeur de chant au Lemmens Instituut à Leuven), mais aussi électro, pop ou expérimental au sein de formations souvent obscures en France comme Basic Borg, Lidlboj... Mais en septembre 2011, elle décide, en solitaire, d'enregistrer quelques titres, que l'on retrouve sur The Bird, the Fish and the Ball, nom sous lequel elle a l'habitude de se produire en solo.

A travers improvisations et expérimentations sonores en tous genres, Lynn Cassiers dessine un paysage intérieur passionnant et habité. La musique, souvent très minimaliste, faite de tout et de rien (jouets et objets divers), crée un arrière-plan aux perspectives obliques. Les claviers trébuchent, les boites à rythme s'affolent en douceur, les boucles sonores parfois abstraites, voire glaçantes (Night Out Of A Weirdo's Mind) semblent en suspension, la stridence se fait irrégulière (Telefonie). La voix, elle, au premier plan, joue sur tous les registres, tantôt rayonnante (Rose, The Juggler), caressante (Isn't life funny, Johnny?), tantôt cotonneuse (Cookies for Jack), voire brumeuse (March of the moderate), tantôt en anglais, tantôt en néerlandais, jamais contenue, toujours impliquée. C'est cette voix que l'on scrute, que l'on attend sur le qui-vive, suffisamment fragile pour nous faire redouter le pire, suffisamment affirmée pour nous conduire sur le chemin de la rédemption.

Pas d'exercice de style ici, mais un talent pour incarner des histoires et des morceaux de vie, et pour les ancrer dans un terreau particulièrement fertile et sensible.

L'album s'écoute notamment sur Soundcloud.

Retour haut de page

Pochette Disque he bird the fish and the ball

» Tracklisting

  1. mtv
  2. Cookies for Jack
  3. Klapdance
  4. Rose
  5. The Juggler
  6. Night Out of a Weirdo's Mind
  7. Telefonie
  8. Isn't Life Funny, John?
  9. When You Walk With Me
  10. Pling Pling
  11. March of the Moderate

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.