Yokiko Kamurasa

come with me

( Les Disques Normal ) - 2013

» Chronique

le 21.10.2013 à 06:00 · par Sébastien D.

Christophe Devaux compose sous le nom de Yokiko Kamurasa depuis 2009. Une musique influencée par la littérature (Hommage à Juan Carlos Onetti, l'écrivain uruguayen), la peinture (le très abstrait et sensuel Rebecca (s')expose pour une exposition de Rebecca Petry), mais aussi le théâtre et la danse. Ce nom d'emprunt n'aurait-il d'ailleurs pas été choisi en référence à la danseuse et chorégraphe Yukiko Nakamura, avec qui le percussionniste français Lê Quan Ninh, une des influences assumées de Christophe Devaux, a collaboré il y a une dizaine d'années ? Une musique du voyage également, notamment à travers ces "field recordings" (déjà présents sur Lihi and Noï mais également sur come with me avec ces chants, ces bruits d'enfants), cette très belle photo sur la pochette de l'album et cette invitation à le(s) rejoindre ("come with me" / "come with us").

Une musique de la jonction donc, dans laquelle splendides mélodies et chants aériens côtoient voix gutturales, bruits répétitifs, cris soudains, silences, ambiances sonores. Le compositeur intervenant après plus de dix minutes sur le titre inaugural pour tenter d'expliquer son geste, pourrait nous faire croire à une musique de l'abstrait, du concept. Mais ses mots... "Euh, donc je suis en train de composer une fiction. Rien à voir avec la réalité. Enfin... Donc il s'agit de multiples tentatives. Sans résolution. Si ! A la fin, y a une jolie chanson". A travers ses hésitations de l'instant, cet "auto-commentaire" (dixit Sylvain Chauveau) constitue la preuve magnifique d'une œuvre intime, libre et charnelle.

Ces trente-deux minutes s'écoutent ici.

Retour haut de page

Pochette Disque come with me

» Tracklisting

  1. come with me
  2. Emilie

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.