Tuscaloosa

Comme une guerre froide

( Médiapop ) - 2015

» Chronique

le 12.11.2015 à 06:00 · par Sébastien D.

Guitares crissantes ! Sax ténèbres ! Voix fragile !

Enrayer le cauchemar, le fait divers, l'accident quotidien ! La glaise d'hiver mêlée aux corps en lambeaux. Le champ de bataille là, au bout du jardin, juste derrière le potager en friche et le cabanon à l'abandon. C'est sur cette terre qu'il faut tout reconstruire, sans espoir, sans frénésie, mais avec la ténacité de ceux qui ne lâchent rien. Tuscaloosa revient de loin, témoin des années qui passent, des lâchetés et des coups bas. Tuscaloosa revient tout simplement, comme une évidence, brutalement. Pour exister, accoucher d'un album grave et chahuté.

Voix perdue, comme incapable de croire et de faire confiance ! Guitares et batterie saturant l'horizon d'un gris métal ! Saxophone charmeur fou pour faire relever les têtes et donner l'assaut !

Un assaut pour rien ! Prendre les armes par dépit, par obligation. Malgré soi. Se retrouver là au combat, sans savoir, résigné. Pour ne plus prendre de coups. On aurait aimé éviter tout cela. On voulait vivre sans survivre, mais pas comme ça. Comme une guerre froide semble faire ce constat. Et terrasse, titre après titre, comme une épreuve des gestes et des sens. Une mise à mort douce et lente, pleinement consciente, presque volontaire, du bourreau et de sa victime. Une vie (trop) banale !

Retour haut de page

Pochette Disque Comme une guerre froide

» Tracklisting

  1. Isolé(s)
  2. La nuit des seconds couteaux
  3. Avec elle au moins
  4. Mistaken
  5. Agitprop
  6. Quelque chose est arrivé
  7. Comme une guerre froide

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.