Mazzy Star

So Tonight That I Might See

( Capitol ) - 1993

» Chronique

le 08.09.2003 à 06:00 · par Eric F.

Un jour, Mazzy Star aura sa place bien haut dans le panthéon des groupes de folk des années 90 à avoir été réellement importants. Il suffit d'écouter pour s'en rendre compte : le mariage des guitares de Dave Roback et de la voix sensuelle d'Hope Sandoval y sont largement pour quelque chose. Quelques rares succès d'estime ont émaillé la carrière de ce groupe à la mélancolie parfaite et c'est bien dommage, car leur chansons douce amères méritaient surement bien plus ! Pas un seul titre sur cet album où vous ne vous sentiez emporté par la douce mélancolie régnante qui sait parfois se transformer en aggresivité plus éléctrique comme sur l'imposant Wasted qui revisite les bases du blues avant de lancer des guitares saturées dont seul Dave Roback a le secret. Mazzy Star c'est avant tout une philosophie où les amours ne peuvent être que ratées ou compliquées, et la voix de la délicieuse Hope Sandoval vous fait rêver de pouvoir la consoler de tant de malheurs. Inutile de compter les morceaux imparables sur ce disque : tout y est quasi parfait de la douce mélancolie de Into Dust à la reprise du Five String Serenade de Love que le groupe arrive sans problèmes à s'approprier. Tout ce disque est un long amas de couches de guitares sur lequel se pose une voix vénéneuse qui risque fort de hanter vos nuits blanches. Les textures se font tour à tour planantes ou cottoneuses, toujours pour votre plus grand plaisir. Un disque à en faire pas mal de rêves mouillés.

Retour haut de page

So Tonight That I Might See

» Tracklisting

  1. Fade Into You
  2. Bells Ring
  3. Mary of Silence
  4. Five String Serenade
  5. Blue Light
  6. She's My Baby
  7. Unreflected
  8. Wasted
  9. Into Dust
  10. So Tonight That I Might See

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.