Mono

Under The Pipal Tree

( Tzadik ) - 2001

» Chronique

le 09.03.2004 à 18:00 · par Eric F.

Mono, ou comment jouer du rock tendu les yeux bridés. Dignes représentants d'un genre sûrement peu estimé au pays du soleil levant, ces quatre japonais nous démontrent qu'il n'est pas nécessaire d'habiter Glasgow, Montréal ou Chicago pour jouer fort et bien. Guitares kamikazes, section rythmique pesante comme un sumo, Mono pousse toujours le volume des amplis jusqu'à 11 avec bonheur, à tel point qu'écouter ce disque en devient presque physiquement éprouvant tant la musique s'impose et déverse un magma sonore digne du Mont Fuji. Si les passages calmes sont peut-être moins bien développés que sur One Step More And You Die, leur second album, le lourd côté statique des dits passages fait aussi son petit effet : les deux premiers morceaux, Karelia et The Kidnapper Bell plombent d'entrée de jeu l'atmosphère, à entendre les premières mesures martiales de la batterie, on comprend bien vite qu'on ne va pas en mener large face à l'orage inexorable. Les guitares parlant mieux que n'importe quels mots avec ce genre de musique, les riffs jouent le rôle du message et les (nombreuses) pédales d'effets se chargent des intonations. Autant le reconnaître, ce disque n'est pas parfait, loin de là, mais il offre tout de même des moments noisy bien jouissifs et si l'on attendra encore un peu pour que tout soit parfait, le son et l'attitude sont déja bien présents.

Retour haut de page

Under The Pipal Tree

» Tracklisting

  1. Karelia (Opus 2)
  2. The Kidnapper Bell
  3. Jackie Says
  4. Op Beach
  5. Holy
  6. Error #9
  7. L'America
  8. Human Highway

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.