Polmo Polpo

Like hearts swelling

( Constellation ) - 2003

» Chronique

le 15.09.2003 à 18:00 · par Antoine D.

C'est après avoir enregistré plusieurs EPs dont certains morceaux ont été repris sur The science of breath (sorti en 2002 sur le label Substractif, une division d'Alien8 recordings), que Sandro Perri alias Polmo polpo, revient avec Like hearts swelling sur le label montréalais Constellation. L'univers de Polmo polpo est difficile à définir tant il mélange les styles musicaux, naviguant sur une électronique minimaliste où le beat est souvent en arrière plan, et s'essayant à d'audacieux mélanges où des nappes sonores progressives viennent tour à tour se superposer. Sa musique peut s'apparenter à celles d'artistes tels que Fennesz, Pan american ou encore Loscil pour cette atmosphère aérienne qu'il sait si bien imprimer.

L'album s'ouvre sur une lente ascension, du silence vers un bourdonnement angoissant, bande-son idéale pour un voyage au fin fond des abysses. Les surprises arrivent ensuite, lorsque le sous-marin se transforme en navire : Polmo polpo a étoffé son jeu et lorsqu'il émerge à la surface, il rassemble de multiples ingrédients (guitare lap steel, cordes, basse, samples, boucles...) pour mieux jeter les bases d'une musique multi-facettes. Ainsi, avec Requiem for a fox et son tempo étouffé comparable aux pulsations d'un coeur (peut-être peut on y voir une des significations du titre de l'album), Polmo polpo propose une traversée progressive qui recèle des transitions inattendues, telles les arrivées des guitares (une acoustique et une électrique) sur la dernière partie du titre. Il renoue ensuite avec une ambiance plus profonde grâce à la présence d'un violoncelle entouré d'un flux ininterrompu de guitares, une brève transition avant de glisser vers un cadre plus reposant : sur un fond de samples de vagues déferlantes rythmé par un tambourin et les à-coups secs d'un violoncelle, Sky histoire combine de paisibles mélodies de guitares et de légers flots de percussions, avant de s'achever sur une escalade sonore basée sur une boucle minimale et un bourdonnement obsessionnel. Lorsque la fin du voyage approche, la musique s'évapore dans un morceau plus bruitiste où se mêlent un accordéon mélancolique et le violon chaotique de Gen Heistek (Hangedup).

Avec Like hearts swelling, Sandro Perri a indéniablement élargi son terrain de jeu et parvient à obtenir une alchimie intéressante à partir d'associations sonores osées. Original et apaisant, cet album est probablement le courant d'air frais dont avait besoin Constellation.

Retour haut de page

Like hearts swelling

» Tracklisting

  1. Romeo Heart
  2. Requiem For A Fox
  3. Farewell
  4. Sky Histoire
  5. Like Hearts Swelling

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.