Max Richter

The blue notebooks

( Fat Cat / Pias ) - 2004

» Chronique

le 08.03.2004 à 12:00 · par Antoine D.

Deux ans après Memoryhouse, Max Richter revient avec The blue notebooks sur le label 130701, une subdivision de FatCat dédiée aux albums plus orchestraux, ayant déjà accueilli Set fire to flames, puis Sylvain Chauveau (avec Un autre décembre). Par le passé, au sein de la formation Piano Circus, Richter interprétait des œuvres de Steve Reich, Philip Glass et Arvo Pärt, mais ce sont désormais ses propres compositions qu’il développe dans un registre mêlant musique classique et électronique minimaliste, dans un esprit souvent très proche du Systems/Layers de Rachel’s.

En ouvrant l’album sur une citation de Kafka tirée de "The blue octavo notebooks", Max Richter introduit la thématique de l’album : une réflexion sur la vision des choses et du temps, sur le pouvoir évocateur du son et sa capacité à déclencher la réminiscence du souvenir. A ce titre, c’est régulièrement le piano (Horizon variations, Vladimir’s blues, Written on the sky) qui saisit l’essence d’une musique au fort caractère nostalgique. Poignant sur On the nature of daylight, grandiose sur The trees, les mouvements menés par le quintet de cordes (deux violons, deux violoncelles et un alto) révèlent une forte teneur émotionnelle. On soulignera par ailleurs la cohérence des compositions, dans l’appel léger à l’électronique (Shadow journal ou encore Arboretum pour leurs atmosphères "ambient") ou lorsque les passages lus par Tilda Swinton ainsi que les samples de machine à écrire viennent se superposer à une lointaine mélodie au piano (Old song). The blue notebooks ou comment faire défiler en quarante minutes de nombreuses images émergeant des tréfonds de la mémoire, dans une fresque remarquable consacrée à la perception par les sens : dans la citation lue en introduction, Kafka fait l’analogie entre deux sons et décrit le caractère personnel de cette interprétation. Qu’évoqueront les onze morceaux de The blue notebooks ? La réponse à cette question, chacun la porte en soi, et c'est de superbe façon que Max Richter vient le suggérer.

Retour haut de page

The blue notebooks

» Tracklisting

  1. The Blue Notebooks
  2. On The Nature Of Daylight
  3. Horizon Variations
  4. Shadow Journal
  5. Iconography
  6. Vladimir´s Blues
  7. Arboretum
  8. Old Song
  9. Organum
  10. The Trees
  11. Written On Sky

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.