Lift To Experience

The Texas Jerusalem Crossroads

( Bella Union / Labels ) - 2001

» Chronique

le 09.02.2005 à 06:00 · par Eric F.

Si George W. Bush est pour vous un dangereux évangélisateur texan, ajoutez lui des santiags, des rouflaquettes, un stetson et une guitare électrique pour vous faire une idée sur Josh Pearson, l'ours leader de Lift To Experience. Entre autres réjouissances sur ce tonitruant premier album on apprend que le Texas est le coeur de JerUSAlem et que le jour du jugement dernier approche. Les partisans de la thèse qui veut que la scène texane fourmille en réactions par rapport à la politique locale en seront pour leur frais. Josh Pearson est le genre de type à vous balancer son poing-massue dans la tronche s'il vous venait l'idée farfelue de soutenir que "Les Beatles sont plus grands que Jésus". Pire, Pearson se prend même pour Liam et Noel Gallagher réunis : "We're simply the best band in the whole damn land... And Texas is the reason". Lift To Experience, en direct du terroir à rednecks.

Mais Josh Pearson est un gars assez intelligent pour laisser planer l'ombre d'une bonne vieille farce par dessus tout cela. Et très franchement, ça n'a plus grande importance quand résonnent les premières notes de cet album. Bruyants comme cent, les trois Lift To Experience tapent dur et ne font pas de prisonniers. Encore un côté m'as-tu-vu mais Pearson le clame néanmoins haut et fort : "Ladies & gentlemen, we're playing with one guitar". Et quelle guitare !!! Pour schématiser très simplement, le trio a su garder tout ce que Mogwai et Jeff Buckley ont fait de mieux. De tels rapprochements ne faisant pas toujours plaisir aux fans du groupe qui préfèrent soutenir que Lift To Experience, comme son nom l'indique, est un groupe unique. Espérons simplement que les fans en question soient moins costauds que les trois membres du groupe...

Lift To Experience bâtit sa propre histoire (chaque titre mis bout à bout les uns aux autres finissent par former une phrase unique). Le format double disque de ce Texas Jerusalem Crossroads et son caractère unique -puisque Pearson a sabordé le trio (allant même jusqu'à virer Andy Young en lui envoyant sa santiag par Colissimo)- imposent une constatation évidente, quoique profane : on a ici l'Ancien et le Nouveau Testament du groupe, magnifiquement liés par l'incroyable These Are The Days.

De plus, Lift To Experience n'est pas qu'une machine de guerre, son leader rappelant à ceux qui auraient un peu trop tendance à l'oublier qu'il est loin d'être manchot avec une guitare acoustique entre les mains. Ses congénères texans peuvent d'ailleurs avoir la chance d'assister désormais à des concerts solos quant l'ours mal léché à fini de mater sa collection de DVDs et se retrouve donc avec du temps à tuer.

Le split aussi soudain qu'inattendu de ce groupe-étoile filante fascinant aura donc laissé des fans-apôtres transis aux quatre coins du globe. Que celui qui, à force de persistance, a réussi à me faire entendre ce disque soit remercié devant Notre Seigneur.

Retour haut de page

The Texas Jerusalem Croassroads

» Tracklisting

  1. Just As Was Told
  2. Down Came The Angels
  3. Falling From Cloud 9
  4. With Crippled Wings
  5. Waiting for Hit
  6. The Ground So Soft
  7. These Are The Days
  8. When We Shall Touch
  9. Down With The Prophets
  10. To Guard And To Guide You
  11. Into The Storm

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.