Angil

Teaser for : Matter

( Unique records / La baleine ) - 2004

» Chronique

le 15.03.2005 à 06:00 · par Ludovic D.

Sous le pseudonyme d'Angil, se cache Mickaël Mottet, stéphanois qui, après avoir réalisé plusieurs albums autoproduits, voit aujourd'hui son talent et son travail récompensés par le label toulousain Unique Records qui lui a offert la possibilité de laisser libre cours à son inspiration dans le cadre d'un studio pour l'enregistrement de Teaser for: Matter, ainsi que de voir cet album distribué à une plus grande échelle.

La musique d'Angil a tout d'abord des allures de chansons oscillant entre le folk et la pop, ces chansons paraissent assez classiques et l'on se dit que l'on est devant un album certes très frais, très bien écrit, mais somme toute assez classique dans le genre et que celui ci se tiendra bien à coté de disques tels que ceux de Joseph Arthur, Swell ou Sparklehorse. Puis le titre avance et l'on découvre une autre facette de la musique d'Angil, car là où beaucoup auraient joué la carte de la facilité en laissant le titre se dérouler tranquillement, Mickaël Mottet, lui, a profité du fait de ne pas être limité techniquement, comme cela avait pu être le cas auparavant, pour mettre tout ce qu'il aime dans sa musique (cela était déjà le cas avant, mais ces éléments étaient relégués en arrière plan) et l'on a ainsi droit à des instruments (saxophone, slide guitar, flûte...) et des mélodies, tels que sur le final quasi free jazz du très électro Sons of Benedict, que l'on attendait pas forcément dans ce genre de compositions. Cela est certainement en partie dû au fait que bien que ces chansons soient dans ce style, Mickael Mottet n'est pas plus intéressé par le folk que cela et est volontiers plus attiré par le jazz (de Sun Ra, de Ornette Coleman...) ou par des musiques et des univers sonores assez éloignés de ceux privilégiés par les autres groupes jouant du folk (ou, tout du moins, cela ne transparaît pas dans leur musique). L'album se conclue d'ailleurs par une reprise très folk du "Invisible Man" des Breeders, dédié à Lisa Germano.

Teaser for: Matter est donc un disque très bien fait qui ravira les amateurs de folk et de pop. Mickael Mottet signe en tout cas l'un des plus beaux disques français de la fin d'année 2004 et l'on a presque hâte de le retrouver en concert, avec The Hidden Tracks qui l'accompagne, afin de voir ce que ces titres peuvent donner hors du support sur lequel ils ont été figés. Enfin, il prouve à ceux qui en doutaient encore qu'il existe de réels talents chez les songwriters français, ne faisant pas dans la chansonnette ou la pâle copie de rock américain à la mode.

Retour haut de page

Pochette Disque Teaser for : Matter

» Tracklisting

  1. No More Guitars
  2. Beggining of the Fall
  3. A long way to be happy, Darlene said
  4. She said "What you doing" he said "I am leaving"
  5. The best cover ever
  6. Soulshop
  7. sons of Benedicts
  8. Dolaytrim
  9. Miss Wonderland
  10. An old Acquaintance
  11. Invisible Man

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.