The Telescopes

Auditory Illusions

( Double Agent ) - 2006

» Chronique

le 01.03.2006 à 06:00 · par Gaëtan S.

A peine le temps de souffler après l'époustouflant #4 et leur Live at the Audioscope 04 (Fourier Transform, 2005) que The Telescopes reviennent avec un nouvel EP.

Auditory Illusions revisite le passé et le présent du groupe en reprenant en introduction et dans le même morceau le légendaire et tubesque Flying datant de 1991 et A Cabin In the Sky de l'époque de Third Wave (2002). D'un rythme lent et avec une orchestration hypnotique et riche héritée de leur dernier album en date (#4, 2005), Stephen Lawrie et sa troupe réussissent avec brio le difficile exercice de l'auto remixage sans tomber dans la facilité ni dans le medley nostalgique et fougueux. Au contraire, tout est fluide, quasi naturel, sans ruptures, doux par ici, abrasif par là, et l'on est bercé en apesanteur quand le chant arrive.

Yeah, le titre suivant, datant de la même époque que Flying sonne de manière plus classique avec une prédominance de la guitare acoustique. C'est encore sous hypnose que l'on écoutera ce titre. Les trente secondes de blanc au milieu de la piste ne nous démontrant à quel point l'addiction est forte et le manque violent. Trente secondes de vide mais sans relâcher la tension omniprésente de leur musique. Trente secondes de blanc qui caractérisent la vie du groupe, essentielle mais irrégulière, violemment habitée par des fantômes.

Pour finir, une dernière ballade à la guitare sèche, gentiment parasitée par une multitude d'instruments et la séance est finie. Pour ceux qui resteront accros, il leur restera la vidéo de Flying réalisée par Dan Hopkins, sur lequel on peut voir le groupe jouer dans la nature au milieu des arbres. Hypnotique (étonnant, non?).

Retour haut de page

Pochette Disque Auditory illusions

» Tracklisting

  1. Flying / Transmutations / A Cabin in the Sky
  2. Yeah
  3. And / A Lantern Burns for Navigators Lost
  4. Flying video

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.