Barzin

My Life in Rooms

( Monotreme ) - 2006

» Chronique

le 04.05.2006 à 06:00 · par Jean-Yves B.

Solennel et cafardeux, le deuxième album du canadien Barzin, auteur en 2003 d'un coup d'essai qui lui a valu éloges et comparaisons aux Red House Painters, a de toute évidence été conçu avec une grande méticulosité. En témoignent la production immaculée, qui laisse chaque instrument résonner avec la même ampleur, le soin apporté à l'enregistrement de la voix, la joliesse apprêtée des arrangements et les renvois textuels d'une chanson à l'autre : My Life in Rooms est un album très réfléchi, visiblement longuement fignolé, ce qui fait occasionnellement sa force mais, malheureusement, le dessert fréquemment.

Les choses commencent plutôt bien, avec deux morceaux graves et envoûtants traversés par une pedal steel éthérée et omniprésente, et atteignent un sommet dès le sublime troisième titre, Leaving Time, ballade lente et majestueuse qui bénéficie de magnifiques arrangements de cordes. Dès la chanson suivante et jusqu'au léger mieux du dernier titre, cependant, Barzin semble avoir fait le tour de sa formule et se livre à des variations (la pop minimaliste et neurasthénique de Just More Drugs ou le laborieux onirisme instrumental de Sometimes the Night...) qui ne convainquent pas, faute de mélodies attachantes qui donneraient une âme à des chansons trop moroses pour émouvoir véritablement.

Incontestablement doué pour créer des ambiances feutrées et mélancoliques, Barzin manque ici seulement d'une flamme, d'une profondeur qui feraient de My Life in Rooms un disque moins triste et vain qu'il ne l'est trop souvent.

Retour haut de page

Pochette Disque My Life in Rooms

» Tracklisting

  1. Let's Go Driving
  2. So Much Time To Call My Own
  3. Leaving Time
  4. Just More Drugs
  5. Take This Blue
  6. Acoustic Guitar Phase
  7. Won't You Come
  8. Sometimes The Night...
  9. My Life In Rooms

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.