Neil Young

Living with War

( Reprise ) - 2006

» Chronique

le 26.05.2006 à 06:00 · par Eric F.

Un que l'on n'attendait pas revenir si vite, c'est bien Neil Young. Seulement, après un Prairie Wind pastoral fort réussi, le canadien a dû sentir l'électricité lui manquer. Mais plus que le besoin de rebrancher sa lourde et mythique Gibson Les Paul noire, Neil Young a voulu mettre les points sur les "i" et taper sur George Bush une bonne fois pour toutes. Comme le titre assez explicite de l'album l'indique, Living With War traite d'une Amérique engluée dans son conflit avec l'Irak et de ses répercussions sur la société américaine.

Il faut dire qu'entre son engagement pro-Reagan dans les années quatre-vingt et un Let's Roll (morceau traitant des attentats du 11 septembre) pas très finaud, il n'a pas toujours été facile de le suivre corps et âme dans ses engagements. Ce coup-ci, aucune ambiguïté, le propos est concis et clair et livré par un Neil Young simplement accompagné d'une batterie et d'une basse... et d'un choeur de cent personnes (comme pour mieux montrer que de plus en plus de gens s'opposent à George Bush ?) !

Admettons cependant que les textes sont ici assez sommaires, et somme toute, convenus. Papy se demande pourquoi la jeune garde n'a pas encore livré un album comme Living With War, le forçant à le faire lui-même. Eh bien peut-être est-ce parce qu'ils ont conscience de la difficulté de la tâche. Le concept album n'effraie pas le moins du monde Neil Young qui, après l'immense Greendale, réédite presque sa performance.

Bien sûr, on n'aura pas attendu ce disque pour se rendre compte que George Bush est sûrement une des personnes les plus dangereuses au monde. Mais voilà, ce qui manque en audace et en pertinence au propos, la musique le rattrape sans peine. Les guitares sont rageuses, à mi-chemin entre Greendale et le Mirrorball enregistré avec Pearl Jam. Parfois accompagnés de trompette, certains titres frôlent de peu un statut de classique en puissance (l'entraînant Let's Impeach the President, par exemple), Roger & Out se payant même le luxe de loucher très sérieusement sur Human Highway.

Menant sa propre rébellion à fond la caisse, Neil Young va sans doute diviser l'opinion. Voici la réaction du journal américain conservateur National Review : "Il est Canadien, il ne peut même pas voter. Il vit aux Etats-Unis depuis quarante ans, et il n’a jamais pris la peine de demander la nationalité américaine. Et c’est ce squatter du pays des élans et de la police montée qui nous demande de destituer notre président !”.

C'est sans aucun doute ce type de réaction que Neil Young a cherché à susciter avec cette nouvelle livraison, une nouvelle fois convaincante.

Retour haut de page

Pochette Disque Living with War

» Tracklisting

  1. After The Garden
  2. Living With War
  3. The Restless Consumer
  4. Shock & Awe
  5. Families
  6. Flags Of Freedom
  7. Let's Impeach The President
  8. Lookin' For A Leader
  9. Roger & Out
  10. America The Beautiful

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.