Excepter

Alternation

( 5 rue Christine ) - 2006

» Chronique

le 08.09.2006 à 06:00 · par Constantin D.

Excepter tient une place un peu à part dans le monde de l'impro actuel, puisque c'est l'une des rares formations du genre à être franchement assimilable à une forme de musique électronique contemporaine. Certes l'électronique est désormais partout, mais la marque de fabrique d'Excepter tient tout simplement dans son line-up - John Fell Ryan : chant, synthés, boîte à rythme, electroniques, percussions ; Dan Hougland : synthés, boîte à rythme, électroniques, piano ; Nathan Corbin : synthés, boîte à rythme, électroniques, batterie ; Jon Nicholson : chant, synthés, boîte à rythme, électroniques, percussions. Voilà qui, déjà, peut donner une idée du son d'Excepter. Et surtout la volonté inébranlable de ces quatre musiciens à user d'un même son franchement électro fait d'Excepter une sorte de Sunburned Hand of the Man sous tension, nourri au biberon à la house et à la techno. Faire entrer la musique électronique dans les perspectives actuelles sans renoncer au rythme, ça pourrait être une description, fort sage certes, des productions du groupe.

Bien sûr les beats sont aujourd'hui plus timides, en un sens, plus étouffés, linéaires, le chant reste murmuré, sussuré, comme si la techno était devenue un peu étrange, subversive. Malheureusement, Excepter n'en est pas à son coup d'essai (malgré les dires de la promo ouvertement menteuse) et Alternation a, déjà, de sérieux concurrents en les galettes des années passées du quatuor, Throne (souvent cité dans les top 10 de 2005) et Self Destruction en tête. Les deux semblaient plus inventives, mieux insufflées d'énergies remuantes.

Il est peut-être plus intéressant de goûter aux live streams quotidiens du groupe sur leur podcast, d'écouter une fois un set puis de passer au suivant, plutôt que de chercher dans Alternation un album d'électro au sens fort, accrocheur, comme à l'aube des Chemical Brothers. Seul Rock Stepper sort un peu du lot, et encore timidement. L'électro sauvage, Sunburned l'a déjà mieux dynamitée avec des morceaux comme The Soft Hustle sur Magnetic Drugs. Petite déception donc, mais on reste attentif à la suite.

Retour haut de page

Pochette Disque Alternation

» Tracklisting

  1. Ice Cream Van
  2. Lypse
  3. Rock Stepper
  4. The Ladder
  5. If I Were You
  6. Whirl Wind
  7. (The Pipes)
  8. Knock Knock
  9. Apt. Living
  10. Op Pop
  11. "Back Me Up" (show)

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.