Mark Kozelek

Little Drummer Boy Live

( Caldo Verde ) - 2006

» Chronique

le 04.12.2006 à 06:00 · par Constantin D.

Kozelek affirmait quelque part que la chanson qui lui était le plus souvent réclamée en concert était aussi l'une des plus anciennes du répertoire de Red House Painters : Katy Song - le morceau était placé en troisième position sur le Rollercoaster Album de 1993 (4AD). Assez peu surprenante remarque étant donné la force émotionnelle de la chanson en question. Mais on comprend aussi que, pour la même raison, Kozelek n'ait pas toujours été enclin à accéder à cette requête. Katy Song est tout simplement l'un des morceaux les plus désespérés de son répertoire et n'est certainement pas des plus faciles à manier en live - on imagine d'ailleurs, comme toujours avec lui, qu'elle ne va pas sans significations tout à fait personnelles. Et la reprise qui en est faite ici, tirée d'un concert à Göteborg en 2005, est bien représentative des qualités de ce double CD dans son ensemble. Kozelek est désormais capable de doser fidélité aux albums et liberté du live avec aisance et créativité. Pour Katy Song par exemple, le long final en chorus du morceau "original" a ici été remplacé par une variante beaucoup plus courte et surtout moins immédiatement désespérée, et plutôt nostalgique. Ce qui, étant donné l'âge (14 ans) du morceau, se trouve en fait être exactement ce qu'il fallait pour le rendre aussi bouleversant qu'au premier jour.

A part ça, rien que du très classique Kozelek, bien perché au sommet de son art et pas décidé à bouger. Le double CD, troisième sortie limitée de son nouveau label Caldo Verde (qui fête ce mois-ci son premier anniversaire), rassemble des enregistrements réalisés en Europe et aux USA entre décembre 2003 et juillet 2006, couvrant absolument tout le répertoire de Mark Kozelek, des plus anciens Red House Painters (Down Colorful Hill, 1992) au plus récent Sun Kil Moon (Tiny Cities, 2005). Il y est parfois accompagné de son vieux compagnon de route Phil Carney, bienvenu par exemple pour donner de la densité au long Duk Koo Kim. Et le jeu de guitare de Kozelek se confirme dans la direction qu'on avait déjà entendue sur le précédent live, sur Sub Pop en 2001 : quelques notes en arpèges jouées en continu suffisent à chaque morceau, leur simplicité désarmante portant la voix comme un flot. Et cette voix, toujours plus détendue, est désormais capable de tenir le public dans un impressionnant silence (Lily and Parrots).

A noter que le premier album de Sun Kil Moon, Ghosts of the Great Highway, ressortira bientôt sur Caldo Verde avec un EP supplémentaire de lives et d'inédits.

Retour haut de page

Pochette Disque Little Drummer Boy Live

» Tracklisting

CD1

  1. Trucker's Atlas
  2. Salvador Sanchez
  3. Cruiser
  4. Katy Song
  5. Little Drummer Boy
  6. All Mixed Up
  7. Moorestown
  8. Unlit Hallway
  9. Duk Koo Kim
  10. Four Fingered Fisherman
  11. Lily and Parrots
  12. Carry Me Ohio
  13. Bubble
  14. Mistress

CD2

  1. Michigan
  2. Void
  3. Down Colorful Hill
  4. Rock 'n Roll Singer
  5. Glenn Tipton
  6. Tiny Cities

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.