Sonic Youth

The Destroyed Room: B-Sides and Rarities

( Geffen ) - 2006

» Chronique

le 04.01.2007 à 06:00 · par Eric F.

Entre un très bon Rather Ripped, des rééditions à n'en plus finir (Dirty et Goo en attendant Daydream Nation), voilà que nous achetons désormais du Sonic Youth presque sans nous en rendre compte. C'est donc avec une légère surprise que l'on se retrouve à la caisse d'un disquaire avec The Destroyed Room entre les mains. Pourtant pas mal de titres ici présents étaient déja disponibles sur des compilations et autres singles, déja découverts par le fan avide depuis belle lurette. Et il y avait aussi cette peur que le groupe nous livre ici sa face la plus extrême, voire parfois barbante. A leur décharge, ils auront au moins su éviter le piège du traditionnel best-of pour ce qui sera sûrement la dernière livraison de Sonic Youth pour le compte de Geffen.

Basé sur des compositions assez récentes (sur une période allant de Experimental, Jet Set, Star & No Trash à Sonic Nurse), The Destroyed Room est principalement axé sur les sessions d'enregistrement de Murray Street. Si l'album ne nous avait que partiellement conquis, ses "produits dérivés" sont plutôt appétissants. Il semblait inévitable, comme le soulignent les notes du livret (qu'on imagine signées par Lee Ranaldo), de commencer par un jam épique et Fire Engine Dream joue son rôle à la perfection. Presque en surplace, le morceau ne poserait pas grand problème dans un blind-test, résumant à lui seul les dynamiques musicales du groupe tout en évoquant les grandes chevauchées majesteueuses de A Thousand Leaves. Fauxhemians, sorti à l'origine sur la compilation de l'édition californienne du festival All Tomorrow's Parties dont le groupe fût l'organisateur, ne déplaît pas non plus mais soutient mal la comparaison face à son prédécesseur. Quant à Razor Blade, qu'on imagine composé et enregistré dans la foulée de Winner's Blues, on ne regrettera que sa très brève durée (à peine plus d'une minute) tant la guitare acoustique slide offrait un nouveau panorama au groupe.

Très présente vocalement sur le disque (on entend très peu Thurston Moore et pas du tout Lee Ranaldo), Kim Gordon nous envoie piquer un petit roupillon le temps d'un Blink quelque peu insignifiant. Campfire, enregistré pour les besoins de la compilation At Home With The Groovebox, ne nous sortira pas non plus de notre torpeur tant il frole le néant intersidéral. Le voilà donc le côté nombriliste du groupe que l'on redoutait tant, prompt à plaire seulement aux fans aux idées (très) larges. Si l'honnêteté de Sonic Youth n'est pas remise en cause, on commence franchement à trouver le temps long après Loop Cat, à l'intêret plus que limité. Heureusement la "révolte" suit et Kim's Chord nous renvoie sur le bon chemin (pas forcément droit d'ailleurs). Les notes de la pochette concernant ce morceau et Beautiful Plateau évoquant la fragilité de la frontière entre improvisation et songwriting. Si certains titres du disque ne connaitront jamais un "développement" plus poussé que celui proposé sur ce disque, on ne peut absolument pas leur nier le droit de postuler à la qualité de morceau à part entière pour autant. En admettant qu'il y ait assez peu d'overdubs, on peut donc voir The Destroyed Room comme un manuel de création sonicyouthienne de fière allure. Histoire de nous faire saliver un peu plus, les mêmes notes de pochette évoquent un break "heavy metal" sur l'excellent Queen Anne Chair (il faut vraiment s'appeler Sonic Youth pour ne pas offrir une place sur un album à un tel titre).

C'est donc avec la partie indigeste du disque loin dans le rétro que l'on s'attaquera à l'Everest, placé en dernière position, à savoir cette version à fin alternative du gigantesque Diamond Sea. Certes le morceau était déja trouvable depuis l'époque de Washing Machine mais il serait bien stupide de bouder son plaisir face à une telle conclusion !

Une fois de plus notre porte-monnaie n'a rien trouvé à redire à cette acquisition...

Retour haut de page

Pochette Disque The Destroyed Room: B-Sides and Rarities

» Tracklisting

  1. Fire Engine Dream
  2. Fauxhemians
  3. Razor Blade
  4. Blink
  5. Campfire
  6. Loop Cat
  7. Kim's Chords
  8. Beautiful Plateau
  9. 3 Part Sectional Love Seat
  10. Queen Anne Chair
  11. The Diamond Sea

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.