Jim Haynes

Telegraphy by the Sea

( Helen Scarsdale Agency ) - 2006

» Chronique

le 09.03.2007 à 06:00 · par Constantin D.

Outre sa longue et prolifique collaboration avec Loren Chasse dans Coelacanth, son travail régulier pour Wire, Jim Haynes est aussi un artiste complet, plasticien et musicien solo à ses heures. Telegraphy by the Sea est le second disque de Haynes, porté par le label-mère de Coelacanth, Helen Scarcedale Agency. 55 minutes d'une longue construction sonore oscillant entre minimalisme, concret et bruitisme, avec une capacité à soutenir l'intérêt d'une façon telle que Coelacanth en est souvent incapable. Le disque de Haynes est exigeant, parce que fragile, et se reposant beaucoup sur un volume sonore discret - il exige une attention soutenue, une oreille attentive, prête à se laisser porter. Des exigences finalement pas si hautes en regard de la qualité globale du disque, véritable navire en vogue dans une sombre matière sonore, comme une tempête au ralenti. L'usage que Haynes fait de la radio est bien représentatif du discernement et de la retenue dont il fait preuve ; celle-ci apparaît timidement à la fin du disque, les fréquences lentement variées, faisant surgir des paroles du bruit blanc.

Retour haut de page

Pochette Disque Telegraphy by the Sea

» Tracklisting

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.